Alcool et diabète, une aberration?

03/12/2016 - 17:16

Le diabétique ne peut pas manger de sucre, il y a du sucre dans l’alcool donc, il ne peut pas prendre d’alcool, CQFD! Voilà un bel exemple d’affirmation erronée à laquelle il est grand temps de tordre le cou 헬로카봇 노래 mp3!

 

De façon générale, être atteint de diabète ne signifie pas qu’il faille pour autant mener une vie de moine et se priver de tout disease classification symbol. Le tout est de savoir faire preuve de modération, comme pour toutes les bonnes choses de la vie… et boire un petit verre pour accompagner un repas ne fait pas exception à la règle gx works2 64bit!

alcohol

Commençons par poser les bases (valables pour tous): la règle générale préconise 2 verres d’alcool par jour au maximum pour les hommes et 1 verre par jour pour les femmes 스케치업 2019 한글판 크랙. Dans ce cadre, il est utile de préciser qu’un verre, c’est l’équivalent de 10 cl de vin ou de champagne, 25 cl de bière, 5 cl de sherry ou de porto et 3 cl de whisky ou de cognac 맥북 엑셀 2010 다운로드. Si les scientifiques semblent s’accorder sur les effets bénéfiques d’un verre de (bon) vin pris durant le repas, il n’en reste pas moins que l’alcool n’est pas à considérer comme un nutriment car ce n’est pas une substance physiologique nécessaire à la vie comme l’eau ou le glucose par exemple Cinderella and four articles. Entre autres inconvénients,  il contient du sucre, ce qui risque de provoquer une augmentation de la glycémie (le taux de sucre dans le sang) et son nombre important de calories dans un faible volume le rend, consommé en excès, facteur de surpoids et donc, de risque de diabète de type 2 신수호지.

 

Consommer de l’alcool quand on est diabétique, c’est possible, mais il est important de bien comprendre les effets qu’il engendre sur la glycémie pour mieux appréhender les besoins du corps Download a tag image. Nous venons de le voir, l’alcool, de par sa teneur en sucres, peut rapidement augmenter la glycémie… mais il a également comme effet curieux de la diminuer.  En effet, lorsque l’on boit de l’alcool, le foie s’active à l’éliminer du sang et met de côté toutes ses autres activités, y compris le contrôle de la glycémie Download Production x101 6. En d’autres termes, tant qu’il est occupé à éliminer l’alcool du sang, le foie ne produit pas de sucre, même si l’organisme en manque 더포레스트. Un phénomène qui risque de se produire si l’alcool est consommé seul, en apéritif par exemple. La consommation d’alcool combinée avec la prise d’insuline ou d’antidiabétiques oraux (qui permettent d’ouvrir la porte de nos cellules pour y faire entrer le sucre afin de l’utiliser comme énergie) provoque alors une forte diminution du taux de sucre dans le sang, faisant courir un risque bien réel d’hypoglycémie. Risque d’autant plus important que les signes d’une glycémie trop basse peuvent facilement passer pour de l’ivresse (difficulté d’élocution, démarche chancelante, comportement excessif ou agressif) et que les convives non avertis risquent de ne pas s’en inquiéter.

brood-en-wijn-1

Outre des conseils de modération valables pour tous, on conseille également aux personnes atteintes de diabète de prendre de l’alcool en mangeant ou après un repas copieux, afin qu’il soit absorbé plus lentement. De même, il faut éviter de consommer de l’alcool le ventre vide. A l’apéro, il convient donc de prévoir quelque chose à grignoter (du pain ou un amuse bouche riche en glucides). Enfin, lorsque l’alcool est pris le soir, il faut garder à l’esprit que la quantité de sucre dans le sang peut diminuer durant la nuit et provoquer une hypoglycémie nocturne. Il est donc sage de penser à vérifier sa glycémie au cours de la nuit.

 

Pas question donc de se priver de sorties au resto, de rencontres familiales ou de repas en amoureux ou entre amis! Etre atteint de diabète ne doit pas empêcher de vivre activement et en bonne santé. La seule règle à retenir – que l’on soit diabétique ou non -, c’est de boire peu (jamais le ventre vide), boire bien et savourer chaque gorgée!

 

© Véronique Van den Bossche